Dossier documentaire sur l’évolution de la législation européenne sur l’avortement

disparités dans l’accès à l’avortement en Espagne

Posted on: 3 janvier 2009

source:

Spanish Interest Group On Population, Development and Reproductive Health (Grupo de Interés Espagnol en Población, Desarrollo y Salud Reproductiva). Acces to abortion in Spain : a map of inequity : accesso al aborto en el Estado espagnol: un mapa de inequidad. [rapport en ligne de l’ACAI : Asociación de Clínicas Acreditadas para la Interupción del Embarazo], [s.l]: Artext, 2008, [réf. du 2009-01-03]. Disponible sur le World Wide Web : http://www.ippf.org/en/Resources/Reports-reviews/Access+to+abortion+in+Spain+a+map+of+inequity.htm

Ce rapport fait un état des lieux de l’accès à l’avortement sur le territoire espagnol et établit certaines recommandations dont la nécessaire rédaction d’une nouvelle loi sur l’avortement permettant l’IVG sur demande de la femme au moins jusqu’à la 12 ème semaine de grossesse.

En Espagne, seulement 3% des avortements sont effectués dans des hôpitaux publics. Même si l’avortement est légal sous certaines conditions (viol, malformation du foetus, santé physique et mentale de la mère qui concerne 98 % des cas), son accès est seulement garanti par les cliniques privées. Mais dans certaines régions , il n’y a aucuns hôpitaux publics où l’on peut pratiquer des avortements. En Navarre, il n’y a ni hôpital public ni clinique privée qui permettent un avortement: les femmes doivent alors changer de région pour pouvoir se faire avorter. De plus, même dans les régions où l’avortement est possible, de nombreux médecins évitent de le pratiquer en dehors des cas de malformation de foetus ou de risque de mort pour la femme.

En outre, il n’y a pas de protocole commun, de régulation commune à toutes les régions pour le prix de l’avortement et la politique d’information. En fonction des régions, les disparités sont énormes. Par exemple, l’Andalousie reste la seule région où l’avortement est gratuit. A Madrid et à barcelone, le gouvernement régional couvre 20% des frais.

En conséquence, le rapport promeut l’élaboration d’un protocole commun en matière d’accès à l’information et aux services de santé ainsi qu’une politique commune sur l’avortement notamment dans les hopitaux publics. Une nouvelle loi doit être étudiée afin de rendre l’avortement accessible sur demande pour les femmes.

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

RSS Portail français des questions européennes

  • L'incertitude politique règne en Italie 9 décembre 2016
    Pieds et poings liés par sa promesse de quitter le pouvoir en cas d'échec de son référendum constitutionnel, le Premier ministre Matteo Renzi a officiellement remis sa démission au président de la République Sergio Mattarella mercredi 7 décembre, à la suite de l'écrasante victoire du "non" dimanche dernier (près de 60%). Concernant l […]

RSS Planning familial

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS Observatoire de l’Europe

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
%d blogueurs aiment cette page :